<!DOCTYPE html>

   <html>

      <head>

         <meta charset="utf-8" />

         <title>.   Un manifeste de trop   </title>

      </head>

    <body>

       <p>

        </p>

    </body>

  </html>

   

Une structure, un emblème comme un prétexte pour se réunir.

Un noyau autour duquel gravitent des énergies joyeuses qui veulent en découdre avec un sujet, un texte, une idée, une pensée et qui n’ont d’autres armes que le théâtre.

MST sera un lieu de réflexion lente et désorganisée.

MST sera un lieu d’utopie, que nous ne cesserons de mettre sur le tapis à nouveau.

MST prendra position, en acceptant de changer d'avis.

MST entreprendra de créer son fonctionnement propre, en essayant au maximum de nommer ce qu’il est en train d’établir.

MST sera un lieu ou les questionnements devront transpirer le présent mais tendre à s’éloigner du branché et de l’immédiateté.

MST réunira des acteurs ; au sens d’humains avec comme volonté d’agir pour.

MST aura le goût des penseurs qu’ils soient philosophes, artistes, scientifiques, écrivains…

MST se donnera pour tâche de remplir des puissances, comme autant de sens à aller creuser.

MST devra autant que possible repasser par la sensation pour décortiquer le sens.

MST refera sans cesse l’expérience des conventions (la fiction théâtrale devra provenir de quelque part pour ne pas être trop loin).

MST ne se fera pas avoir par le contexte, il sera très vigilant.

MST devra analyser l'ensemble de l’objet et pourra jouer avec tous ses éléments en étant conscient de ce qu’il propose.

MST se méfiera de la poésie, de celle qu’on nomme ainsi.

MST prendra la vie au sérieux mais surtout pas sa vie.

MST privilégiera toujours la Joie au morbide.

MST ne rendra pas pour autant la mort plus douce, surtout pas… Ce serait une catastrophe!

MST se donnera pour tâche de réajuster le langage ainsi que les préjugés grossiers et subtils, à nos sensations réelles au monde.

MST se reprendra dès qu’il parlera du « public » comme une entité unique.

MST redonnera confiance à l’article indéfini.